Ecole Publique Louise Michel

L'informatisation des écoles publiques de Noves et des Paluds-de-Noves s'accélère

Depuis les vacances de printemps, 42 prises ont été installées à l'école Louise MICHEL, 56 à l'école Jules FERRY, pour disposer d'un accès Internet dans chaque classe.

16 vidéos projecteurs ont été mis en place dans les classes élémentaires pour disposer des derniers moyens technologiques et éviter ainsi l'utilisation de manuels scolaires. Une formation sera dispensée au personnel enseignant par le Rectorat afin d'utiliser la totalité du potentiel de ce matériel dernière génération.

De plus, l'école Jules FERRY a été reliée au réseau de la Mairie par la fibre. Cela permet l'utilisation de ressources en commun et la protection des élèves naviguant sur Internet par un pare-feu afin d'éviter les sites malveillants.

Ce projet a été financé à 60% par le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône et à 10% par la Région SUD.

Le hameau des Paluds-de-Noves prend corps au début du XIXème siècle, une salle d'école est ouverte en 1872. L'école se modernise au fil du temps : des ateliers, des ordinateurs, une bibliothèque, un centre de documentation...

Avenue François-Marcel Roudier
13550 PALUDS-DE-NOVES

04 90 95 41 54

Directrice : Julie BARRIOL
5 classes

Classes Enseignants
Petite et moyenne sections Noëlle PICARD / Laetitia VALLELIAN (ATSEM : Manon PEREZ)
Moyenne et grande sections Claudie GIAROLI (ATSEM : Ludivine MATHIEU)
CP / CE1 Sarah ALESSIO / Laetitia VALLELIAN
CE1 / CE2 Carole MORITZ
CM1 / CM2 Julie BARRIOL / Laetitia VALLELIAN

L'équipe ne serait pas complète sans le personnel municipal affecté à l'entretien et au service de restauration.

L'histoire de l'école des Paluds-de-Noves

Le hameau prend corps au début du XIXème siècle. Les congrégations ont la charge de l'éducation et de la santé. On peut raisonnablement penser que les parents, soucieux de donner quelques bases à leurs enfants, se tournaient vers les communes voisines où ces dernières avaient ouvert une écoles. C'était le cas à Saint-Andiol et à Noves, et à Verquières pour les filles. En règle générale, à 12 ans, filles et garçons retournaient dans les mas pour travailler.

Les idées d'une école primaire pour tous ayant fait leur chemin, une salle d'école est ouverte aux Paluds-de-Noves en 1872. C'est une remise où filles et garçons sont séparément installés sous la conduite d'un maître.

La République, au lendemain des lois Jules Ferry, construit un véritable groupe scolaire, doté de deux classes et d'un logement de fonction. Le style imposant fait de cette première école achevée en 1886, le seul "monument" du hameau. A cette époque, 80 élèves la fréquentent, pour une population de 450 habitants.

Entre les deux guerres, ce premier lieu voit ses péristyles nord et sud se transformer en bureau d'Etat-Civil, puis en Mairie Annexe et Agence Postale. Un "asile" pour les plus de deux ans et une cantine sont ouverts dans un local jouxtant le groupe scolaire. L'immédiat après-guerre et sa politique sociale et éducative généreuse créent deux nouvelles classes et deux logements de fonction. L'effectif est alors de 120 élèves, de 2 à 14 ans. Le hameau compte alors 650 habitants.

L'école se modernise radicalement dans les années 1990 avec la construction d'un groupe scolaire ; l'effectif est sensiblement le même, mais la pédagogie exige plus d'espace en dehors des salles d'enseignement. Des ateliers, des ordinateurs, une bibliothèque et centre de documentation permettent le travail par groupes, rendant possible l'expérimentation et la remédiation.

Depuis le 4 juillet 2017, l'école des Paluds-de-Noves porte le nom de Louise Michel. Ce ne sont pas moins de 5 établissements scolaires qui ont adopté ce patronyme dans les Bouches-du-Rhône.