Chapelle Notre Dame de Pitié

Datée du XVIIe siècle, cette chapelle devient un refuge où sont soignés les malades de la Peste durant les nombreuses épidémies qui ont marqué l'histoire de Noves.

C'est au pied du rocher où elle se situe que la fameuse Tarasque de Noves est découverte en 1848.

Ce monument élevé sur le Puech (mot celtique signifiant colline devenu en provençal Pieu) est un élément clé de l'histoire novaise. C'est ici que les Cavares installent le premier habitat de Noves 600 ans avant J.C.

Édifiée sur l'emplacement possible d'un ancien ermitage, la nef de la chapelle est construite en 1631 à la fin d'une épidémie de peste et dédiée à Notre-Dame-de-Pitié. Elle est alors ornée d'un tableau représentant une Pieta, la chapelle de 1631 et les pestiférés.
Peu après, les Observantins, une branche de l'ordre des franciscains qui se consacrent  à l'enseignement et à des tâches hospitalières (lépreux et pestiférés notamment) s’installent à côté de la chapelle et y édifient leur couvent qui sera démoli au siècle suivant.

En 1721, lors de la dernière épidémie de peste, les Consuls signent le « Vœu de la Peste », un vœu perpétuel de procession, demandant la fin de l'épidémie qui s'arrête peu après. Depuis 1721, les Novais montent en pèlerinage jusqu'à la chapelle chaque 1er lundi de septembre.

La nef est ajoutée, en 1722, une chapelle dédiée à St Roch et St Sébastien, en remerciement de la fin de cette épidémie qui avait à Noves emporté 10% de la population.

Au XVIIIe siècle, le narthex est ajouté.

Au milieu du XIXe ssiècle, est installé sur le chemin communal montant à la chapelle un chemin de croix. Disparu au XXe siècle, celui-ci a été restauré en 2015 par la Municipalité.

La chapelle a été entièrement restaurée par la commune qui en est propriétaire. L'Association du Patrimoine Novais, de son côté, s'est préoccupé des éléments décoratifs : restauration d'une chaire en pierre du XVIIe siècle, consolidation de l'autel du vœu en bois polychrome, installation de quatre vitraux dans les fenêtres.

 

Notre-Dame-de-Pitié reste indissociable de l'image de Noves, elle sert aussi de décor naturel au Théâtre de Verdure.