Histoire

A l'origine étaient les Cavares.

La première occupation humaine connue à Noves est celle de la tribu celto-ligure des Cavares qui s'installe sur la colline du Puech au nord de Noves au Vème siècle avant J.C.

L'occupation romaine garantissant la "Pax Romana" (la paix romaine) voit à partir du 1er siècle av J.C. l'abandon progressif du Puech pour la plaine.

À partir du X e siècle, Noves se développe grâce à la volonté des Évêques, puis au XIV e siècle des Papes d'Avignon, Seigneurs du lieu. Ils entreprendront de grands travaux afin d'assécher les marécages qui deviendront plus tard les Paluds-de-Noves et permettront l'extension des terres cultivables.
De nombreux monuments novais seront construits sous leur impulsion : l'église Saint Baudile, la chapelle Notre Dame-dedans-Ville, le Château, l'Hôtel des Évêques...

Au début du XIV e siècle, Jean XXII, deuxième Pape d'Avignon, octroie aux habitants de Noves le droit de se réunir en assemblée pour décider des affaires courantes de la Cité. C'est la naissance du Consulat de Noves. C'est à cette même époque que se situe le roman de Pétrarque et de Laure de Noves.

Puis, sous le règne de Louis XI, la Provence est rattachée au royaume de France, dont Noves suit le destin.

Aujourd'hui, le village compte près de 5800 habitants et englobe Noves et le hameau des Paluds-de-Noves. Son épanouissement s'accélère grâce à sa situation au cœur de la Provence et du Pays d'Arles, à proximité des grands axes de passage mais aussi grâce à une importante production fruitière et maraîchère.